L’Ours Blanc publie des textes brefs et singuliers, en leur consacrant un numéro entier. Le sommaire de la revue s’écrit donc au fur et à mesure des livraisons. Cette volonté d’ouverture témoigne de l’envie d’aborder le champ littéraire comme un espace dont les limites n’ont rien de définitif ni de contraignant.

2014

1. Christophe Rey, Bed and Breakfast à Vancouver
2. Charles Reznikoff, D’abord, il y a la nécessité
3. Marie-Luce Ruffieux, Dégâts magiques supplémentaires
4. [numéro non disponible]

2015

5. Johana Blanc, Partition pour ensemble grimaçant
6. Edoardo Sanguineti, Laborintus II
7. Chloé Berthet, Ma ménagerie
8. Nelly Maurel, Fatiguer la réponse, reposer la question

2016

9. Fabienne Raphoz, Parade au paradis (des paradisiers)
10. Bénédicte Vilgrain, Introduction à chou
11. Jack Spicer, Les papiers d’Oliver Charming
12. Carla Demierre, Les vivants à l’abri
13. David Lespiau, Carabine Souple
14. Jérôme David, Faire la fête avec un seul confetti

2017

15. Cléa Chopard, Ancolie commune
16. Cia Rinne, L’usage du mot

2018

17. Robert Lax & Thomas Merton, zowie, zowie bam, alléluia : correspondance (16.10.65-4.3.66)
18. Jérémie Gindre, La Saga des gens de Saxo
19. Lorenzo Menoud, Indices
20. Marie de Quatrebarbes, 58 lettres à Ulrike von Kleist

2019

21. Julien Maret, Nulle part le déclencheur
22. Pascal Poyet, Un futur

2020

23. Peter McCarey, De l’oubli (traduction des poèmes par Vincent Barras)
24. Russell Edson, Cette chose-là qui arrive (choix de textes et traduction par Fabienne Radi)
25. Dieter Roth, D.R.: Un curriculum de 5C années (traduit de l’allemand par Vincent Barras)
26. Vincent Broqua, [Frais du jour]

 www.revue-loursblanc.org

Les commentaires sont fermés.