Né en 1920, Jean Starobinski grandit à Genève dans une famille d’origine polonaise installée en Suisse depuis 1913. Étudiant les lettres et la médecine, il fut titulaire d’un doctorat dans les deux disciplines. L’homme se révélera un penseur éclectique, admiratif des Lumières, qu’il ne cessera d’étudier et dont il incarne l’idéal de pensée humaniste. Enseignant l’histoire des idées et de la médecine, il est l’auteur de nombreux ouvrages qui portent autant sur le champ de la philosophie, de la critique des arts, de l’histoire des idées ou de la psychiatrie. L’invention de la liberté, Trois Fureurs, Action ou réaction : l’homme et son œuvre ont pour ainsi dire marqué un siècle, avec une reconnaissance qu’il lui valu de nombreuses récompenses, dont le prix Balzan en 1984, ainsi que d’être nommé membre de l’Académie des sciences morales et politiques. Jean Starobinski est décédé à Morges le 4 mars 2019, à l’âge de 98 ans.