Frank Wedekind est un écrivain, poète et dramaturge allemand né à Hanovre en 1864. Ses parents — un père médecin de nationalité américaine et une mère actrice et chanteuse d’origine hongroise — s’exilent et s’installent avec leurs six enfants en Suisse, au château de Lenzbourg, en 1872. Wedekind y passe sa jeunesse.
Il étudie d’abord la littérature à Lausanne mais son père tente de le contraindre au droit. Il devient responsable de la publicité au sein de l’enseigne Maggi, puis tour à tour journaliste, intendant du cirque Herzog, comédien, chansonnier.
Quelques années plus tard, en 1888, lorsque son père meurt, il hérite de biens conséquents lui permettant de se consacrer entièrement à l’écriture. L’Éveil du printemps, sa première pièce publiée en 1891, connaît succès et scandale. Wedekind est d’ailleurs largement connu comme provocateur, jouant en permanence sur les registres de la morale et du grotesque, qui lui valent une censure fréquente.
À partir de 1896, il s’installe à Munich avec Frida Uhl, avec qui il aura un fils. Il y devient rédacteur dans le journal satirique Simplicissimus. Hebdomadaire satirique fondé la même année 1896 par Albert Langen et Thomas Theodor Heine, le Simplicissimus est jusqu’en 1944 l’une des principales tribunes de l’avant-garde littéraire et artistique de l’époque. Franz Wedekind, les frères Mann, Rainer Maria Rilke, Robert Walser, ou Karl Kraus y figurèrent notamment.
Mais en 1899, après avoir publié des poèmes contre l’empereur Guillaume II signé Hieronymus Jobs, il est condamné à sept mois de prison pour «crime de lèse-majesté». Il épouse ensuite la comédienne Tilly Newes en 1906.

Auteur de dix-neuf pièces et d’une quinzaine de nouvelles, il meurt le 9 mars 1918 à Munich des suites d’une opération. Le lendemain de sa mort, Brecht écrivait de son ami : «Comme Tolstoï et Strindberg, Frank Wedekind a été l’un des grands éducateurs de l’Europe moderne. Il semblait indestructible.

Aucun résultat

Toutes nos excuses, mais aucun résultat n’a été trouvé dans l’archive demandée. Peut-être qu’une recherche vous permettra de trouver un article similaire.