Les poèmes réunis sous le titre de «Résistance» ont été écrits en 1933 à Orenbourg dans l’Oural, où Victor Serge se trouvait en exil. Témoignant des conflits politiques et culturels de la première moitié du 20e siècle, ces textes sont un éloge à ses proches amis et camarades, et rendent compte de la vie des exilés dans les steppes. Voix des sans-voix, des humiliés, des offensés, des hérétiques, ils appellent à la résistance permanente ainsi qu’au refus de l’oubli.

Comments are closed.