Récupération du sommeil est un livre de poésie, en vers, qui mêle des motifs volontairement prosaïques: notes d’observation, micro-narrations, micro-fictions, figures de la culture populaire, bribes de journal… – le tout déplacé et remonté par la travail d’écriture. Ce travail se rapproche de celui de la pensée quand elle expérimente librement de nouvelles connexions, de nouveaux gestes, mouvements…; dans le travail du rêve, notamment, mais aussi dans le travail de la pensée saturée – saturation qui viendrait de la fatigue mentale, d’un contexte extrêmement dense, et également de tout ce que le corps – sexué et mortel – envoie comme informations multiples, en surimpression. Dès lors, chaque vers – vu ici comme formalisation textuelle de moments mentaux – devient presque une tentative de mouvement fin, parfois étrange, pour s’en sortir…

Les commentaires sont fermés.