Une pauvre histoire que celle de celui qui voulait, qui croyait vouloir, qui croyait être l’homme de la situation. Mais la situation était autre, n’était pas celle qu’on aurait voulue, celle où, peu importe, dollar et basta. Le dollar n’était pas grand-chose. Il y avait l’Est, le froid, et là, c’était autre chose, là, tout commençait.

Les commentaires sont fermés.