Publié à New York en 1916, The Photoplay: A Psychological Study constitue la première étude systématique jamais consacrée au cinéma. En décrivant, avec les outils de la psychologie expérimentale dont il est l’un des pionniers, les opérations mentales mises en jeu par le spectateur de films, Hugo Münsterberg (1863-1916), professeur allemand exilé aux États-Unis, tente de décrire les spécificités techniques et narratives du cinéma, afin de conférer à cet art nouveau un statut esthétique autonome.

Cet essai de Münsterberg s’est imposé comme une référence incontournable dans le champ de l’histoire du cinéma. En intégrant le film dans la série culturelle des images animées, il permet de revenir sur les origines multiples du cinématographe, notamment sur les expérimentations scientifiques d’un Marey ou d’un Muybridge et sur les jouets optiques du XIXe siècle. Mais il propose également une réflexion stimulante sur le positionnement du spectateur et le dispositif filmique, dans une perspective psycho-physiologique qu’il est possible de confronter aux approches psychanalytiques et cognitivistes du cinéma qui se sont développées par la suite.

Les commentaires sont fermés.