Sur la place du marché, certains arrivent tôt le matin, d’autres plus en retard font leur place des espaces restants. Il y a ceux qui ont beaucoup à déballer, ceux qui cherchent à provoquer un échange, d’autres encore qui observent et semblent attendre. Les jours de pluie ou de grand froid, ils partagent des regards complices et se reconnaissent encore davantage.
Ce livre se rêve ainsi: la rumeur d’un marché, une place pour les voix.

Ouvrage collectif réalisé avec Yves Berger.
Contributions de Emmanuel Favre, Maryline Desbiolles, Sandra Compain, Alexandre Loye, Marc Batalla…

Comments are closed.