Écrit à tout juste 18 ans, La Ravine est un roman remarquable où la terre tient un rôle aussi important que les hommes qui la travaillent avec acharnement. La nature est sauvage, dense, les coutumes à tel point établies qu’elles imprègnent les vies de chacun – parfois de façon douloureuse. Dans cette atmosphère paysanne d’isbas et de forêts de bouleaux, des amitiés et des amours se nouent, des rencontres se font, des vies se brisent. La boisson coule et l’entraide est toujours présente.
Les phrases, courtes, descriptives, confèrent à ce texte une force poétique intense.
Publié en 1916 dans une revue de Petrograd, La Ravine a été traduit en français et publié par les éditions Harpo & pour la première fois en 2008.

Comments are closed.