«Le Langage s’entend, mais la pensée se voit.» Saint Augustin

Valère Novarina parle de La chair de l’homme comme son premier livre peint. Dans la scène XXXV, l’écrivain réunit 287 citations définissant le nom de Dieu. Cette affiche les rassemble pour que la parole de saints, hérétiques, philosophes, Pères de l’Église, psychanalystes, et autres savants puisse jaillir et se voir, tel un tissu aux mille couleurs.

La chair de l’homme est paru aux Éditions P.O.L. en 1995.

Les commentaires sont fermés.