Vers
ce qui n’abrite
qu’en découvrant

Vers
le volte-face
des sources
abreuvoir des vaches

Vers le délavé
qui voit
paumes vergeturées des fleuves

buvez!

Dessous
coule celle
et cætera

Les commentaires sont fermés.