Non, cette histoire n’est pas celle de Chérubin Hammer. Chérubin Hammer, c’était quelqu’un d’autre, mais quelqu’un d’assez digne pour laisser le héros 
discret de cette histoire disposer de son nom.
Il l’en aurait remercié, cela l’aurait irrité. Lequel ? Les deux ! Telle est bien, 
je l’avoue, mon intention. Ils n’étaient ni l’un ni l’autre faciles à vivre, et 
ils étaient convaincus d’être uniques. Mais non, encore une fois : non – cette histoire n’est pas celle de Chérubin Hammer.

Les commentaires sont fermés.