Album est une longue conversation à tiroirs qui avance par petits blocs : messages, commentaires, déclarations, questions, informations, plaisanteries. Le texte s’organise autour de deux voix, une première et une deuxième personne, comme deux pôles qui organisent une conversation plus polyphonique qu’elle n’y paraît. Car un cut-up intime se dessine dans la forme aérée du texte, où écrire implique d’abord de collecter une matière concrète, textuelle, produite au cœur de nos expériences. Cette matière, c’est tout ce que produit la communication écrite à distance (texto, e-mail, etc.) et cet art très contemporain de la messagerie auquel nous nous adonnons tous. Pauline Allié observe avec une grande finesse et un humour solaire, comment le langage écrit, dans ce calibrage particulier du « message », circule dans les recoins les plus intimes de nos existences, fabrique nos attaches, nous lie aux autres, et constitue la trame d’une vie déjà en train de s’écrire.

Comments are closed.