Claude Tabarini est né en 1949 à Genève où il vit encore actuellement.
Il est autodidacte.
Depuis le début des années 70, il se produit avec nombre de groupes et personnalités diverses dans les domaines du jazz, des musiques populaires et de la musique improvisée parmi lesquels : l’Opéra Taba, Alain Monnier Trio, Pavillon B, Jean-Bernard le Flic, Le Pirate nommé Ernest, Circo del Arca, Steve Lacy, Christy Doran, Maurice Magnoni, Barre Phillips, les Passagers Clandestins, Daunik Lazro, Phil Wachsmann, Michel Doneda, Marxi’s Quintet, Jacques Probst, Sarcloret. Carlo Brandt, Jacques Demierre, Jacques Siron, Francis Varis, Kenny Kottwitz, Paolo Radoni, Hans Kennel, Dominique Pifarély, Big Band AMR, Eric Truffaz, Ravi Shankar, Gilles Torrent, Ammar Toumi, Michel Bastet, Benat Achiary…

Dans les années 70, Claude Tabarini écrit un premier livre. Ce recueil de poèmes est publié à compte d’auteur par un voisin imprimeur. Par la suite, Georges Haldas éditera deux volumes dans la collection Le Rameau d’Or qu’il dirige aux Éditions de l’Âge d’Homme. Ces livres provoquent de nombreux échos.

Le Centre Culturel Suisse de Paris lui rend hommage en 1993, pour la parution d’Enveloppes, préfacé par Nicolas Bouvier. Cet ouvrage rassemble les chroniques mensuelles que Claude Tabarini tient dans Viva la Musica. En 1996, le festival de la Bâtie Genève lui donne carte blanche pour Micro-cosmes au Jour le Jour, une semaine de manifestations regroupant musique, écriture et photographie. En 2011, il est lauréat de la bourse « Auteur confirmé » décernée conjointement par la Ville et l’Etat de Genève.