Jean-Luc Parant est né en 1944 en Tunisie. Sculpteur, poète, écrivain, mais aussi «artiste-faussaire », il développe une œuvre artistique où la « répétition du même » est un principe de base sans cesse requestionné. Créateur de la Maison de l’art vivant, ses œuvres plastiques ont été exposées dans de très nombreux lieux, notamment au Centre Pompidou et au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.