Nicolas Geiser, né en 1977 à Lausanne, vit à Berlin.

Digérer puis régurgiter les informations interceptées, composer par le biais du dessin, de la peinture, de la photographie, de la performance, de l’installation, de l’écriture ou de la musique des œuvres atypiques, telles sont les bases de la démarche de cet artiste prolifique et protéiforme.
Nicolas Geiser met en scène avec humour et ironie l’incohérence résidant aujourd’hui dans tous les domaines. Dans son travail de construction et de déconstruction permanente, il s’amuse à brouiller les pistes, réalisant ses idées avec dextérité et désinvolture.
Il s’intéresse particulièrement à «l’envers du décor», à l’usure, aux scories, à la fragilité des restes issus de nos systèmes consuméristes. C’est dans ces vestiges qu’il évolue en les considérant comme une source singulière de richesse poétique.
Suivant ses intuitions et ses rêves, il alimente son univers de ses expériences vécues et recycle le déferlement de l’imagerie globalisée en déclinant et reproduisant jusqu’à l’impossible épuisement les contradictions de ce monde.