Fils unique d’une famille d’intellectuels et de propriétaires, Fabrizio Puccinelli est né à Lucca en 1936. Malgré son penchant pour la littérature, et sous la pression semble-t-il de son père, il entreprend des études de droit. Il est durant cette période interné en hôpital psychiatrique. Après ses études, il occupe différents postes d’enseignant suppléant. Ce sera la matière de Il supplente, publié en 1972. Entre 1965 et 1972, il publie plusieurs nouvelles dans différents journaux : Il Mondo, La Fiera Letteraria, Nuovi argomenti. Ces textes attirent l’attention d’écrivains comme Pier Paolo Pasolini, Mario Tobino, Manlio Cancogni. Il occupe par la suite un poste à la RAI en tant que scénariste et directeur de production. Il meurt en 1982, d’une crise d’asthme dans les rues de Florence. En 2006 paraît Gabbie, chez Marsilia, accompagné d’un texte, qui est son pendant, de Giovanni Mariotti. Il y fait état de son expérience d’internement. En 2012, Il supplente est réedité chez et al. edizioni et enfin, en 2014, les éditions Aracne publie un recueil de ses nouvelles, Il ritorno.