Jean-Pierre Chambon vit de sa plume. Il pratique quotidiennement l’exercice de la poésie. Pour remplir le tiroir-caisse, il rédige des articles pour des institutions locales. Son écriture est faite de choses vues et rencontrées dans la ville ou à la campagne. Ces instants et les images qu’elles suscitent sont restitués sans aucun artifice ni affectation. Le photographe dirait: aucun montage ou mise en scène, aucune intervention ni recadrage lors du tirage. Le principe est toujours le même : saisir et atteindre la réalité d’un moment précis en une fraction de seconde.

Né en 1953 à Grenoble, il a publié une vingtaine de livres, essentiellement dans le domaine de la poésie, mais aussi quelques récits. Il co-anime la revue Voix d’encre depuis 1991. Il collabore avec des peintres et des photographes pour des catalogues d’exposition ou des livres d’artiste. Quelques-uns de ses poèmes ont été traduits en espagnol, portugais, italien, anglais, russe, polonais, hongrois, bulgare, arabe.