Né à Vera Cruz (Mexique) en 1941. Tandis qu’il étudie la littérature et la philosophie à Mexico, à Paris et à Leeds, il publie des nouvelles et des poèmes. En 1970, il s’établit à Amsterdam, rompt avec son passé littéraire et se tourne vers la poésie concrète et visuelle. Avec un groupe d’artistes, il fonde une galerie, In-Out Center, et une maison d’édition, In-Out Productions. Son approche théorique du livre d’artiste l’amène à ouvrir Other Books and So, première librairie entièrement consacrée à la promotion et la diffusion de livres d’artistes. Il met sur pied des projets de mail art, des expositions de nouvelles formes d’expression (photocopies, tampons) et des performances, donne des conférences, crée des livres, publie des articles et des essais. En 1980, Ulises Carrión convertit une partie du fonds de sa librairie en archives privées. Jusqu’à sa mort en 1989, il poursuit sa quête de nouvelles «stratégies culturelles» à travers d’autres médias – le cinéma, la vidéo, la télévision et la radio.
Dans Quant aux livres, Ulises Carrión traite exclusivement du livre, étudie sa structure, révèle son fonctionnement, à la charnière entre l’art et la culture, et spécule sur son avenir.

J. J. Agius