Né le 6 mars 1929 à Genève, Nicolas Bouvier commence à voyager dès l’âge de seize ans en Europe du Nord et en Italie. Il effectue des études de lettres (histoire) et obtient une licence de droit à l’Université de Genève. En 1951, il rencontre Ella Maillart, qui parcourut et décrivit l’Asie entre les années 1930 et 1960.
En 1953, il entreprend avec Thierry Vernet un voyage de trois années qui le conduit dans les Balkans, en Afghanistan, en Inde, à Ceylan puis au Japon. Ce périple donnera lieu à deux livres: L’Usage du monde (1963), devenu un livre-culte des voyageurs et, beaucoup plus tard, Le Poisson-Scorpion (1981).
Nicolas Bouvier retournera au Japon en 1964 et 1966, ces séjours le conduiront au livre Japon (1967), repris ensuite sous le titre: Chronique Japonaise (1975). Photographe, il réalise des ouvrages d’iconographies et des expositions, voyageant dans les années 1980 vers l’Ouest, en Amérique du Nord puis en Chine. Les parutions de ses livres s’accélèrent à partir de cette période. Marié, père de deux enfants, il s’est éteint en 1998.