Né en 1935 à Lucerne, Peter Bichsel enseigne en primaire jusqu’en 1968 avant de se consacrer à l’écriture. Un premier recueil de nouvelles, Le laitier (Eigentlich möchte Frau Blum den Milchmann kennenlernen, 1964), lui permet d’obtenir le prix du Groupe 47. Ses écrits (romans, nouvelles, feuilletons, histoires pour enfants) privilégient une forme brève, dont l’écriture apparemment simple est une réflexion sur la banalité du quotidien et sur la langue elle-même. Engagé politiquement, il travaille entre 1974 et 1980 comme conseiller personnel du conseiller fédéral socialiste Willi Ritschard. Ses réflexions et prises de positions sur la vie politique et sociale suisse, présentes en fond de ses écrits littéraires, trouvent une forme d’expression dans ses contributions régulières à plusieurs journaux suisses, principalement dans le Schweizer illustrierte. Considéré comme l’un des grands auteurs suisses contemporains, Peter Bichsel a vu ses oeuvres traduites en plusieurs langues. Plusieurs de ses ouvrages ont paru chez Gallimard, et le réalisateur suisse Eric Bergkraut lui a consacré un film, Chambre 202, en 2010. Lauréat de plusieurs prix littéraires  (dont le dernier grand prix Schiller en 2012), Bichsel vit actuellement à Bellach, près de Soleure.