Historien, traducteur, musicien/performer, Vincent Barras vit à Genève. Il est professeur d’histoire de la médecine à l’Université de Lausanne et enseigne à l’École supérieure des Beaux-Arts de Genève. Il a traduit notamment John Cage, Georges Séféris, Carl Dahlhaus, Arnold Schoenberg, T. W. Adorno, Edoardo Sanguineti. Vincent Barras est l’un des fondateurs de la revue et des éditions.